SUD Education Solidaires Union des syndicats SUD Education
de l'académie de Créteil 77/93/94

Retrouvez-nous sur les sites des syndicats départementaux :
SUD éducation 77 - SUD éducation 93 - SUD éducation 94

- Affectation des stagiaires du second degré rentrée 2013 : -
Article publié le 1er juillet 2013

Cette année vous serez particulièrement nombreux dans l’académie de Créteil. On comptera parmi vous les lauréats des concours habituels, capes ou agrégation externe ou interne, les lauréats des concours réservés, mais aussi les admissibles de la session anticipée du CAPES de 2014.

Selon votre situation, quelles sont vos modalités d’affectation et votre type de stage ?

Pour les stagiaires lauréats des concours habituels, capes ou agrégation, externe ou interne :

Entre le 5 et le 12 juillet, vous avez dû avoir connaissance de votre académie de stage.

Du mardi 23 juillet 12 heures au mardi 30 juillet 12 heures vous devez faire des vœux au sein de l’académie.

A partir de cette adresse, http://www.ac-creteil.fr/rh-stagiai..., vous accédez à un outil pour récupérer votre NUMEN, si nécessaire, à la liste des postes, à des cartes de l’académie, à l’application LILMAC destinée à la saisie de vos vœux.

Attention cette liste de postes ne vous concerne pas si vous êtes déjà titulaire d’un corps du second degré, car vous serez affecté à temps plein, et de façon anticipée.

Le rectorat met en place un service téléphonique jusqu’au 02 août, de 9h à 12h30 et de 14h à 17h30, aux numéros suivants : 01.57.02.60.39 et 01.57.02.60.40

Vous avez droit à 6 voeux : département ou groupement de communes.
 Vous devez noter les codes correspondants à votre choix. Ils sont indiqués sur le document « liste des postes offerts aux stagiaires 2013-2014 ». 
Le rectorat vous conseille de panacher les types de voeux « groupement de communes » et « département » et d’étendre les voeux sur plusieurs départements.



Nous vous conseillons de bien faire connaître les 6 vœux auxquels vous avez droit.

Vérifiez que le groupement de communes et a fortiori la commune que vous sollicitez contient bien des supports stagiaires !

Vous serez affectés en fonction de vos vœux, de votre adresse, mais aussi de votre situation familiale (le barème propre à Créteil attribuant 1 point pour les stagiaires mariés ou pacsés et 1 point par enfant.

Signalez-nous vos difficultés éventuelles.

Le mercredi 31 juillet et le jeudi 1er août vous pourrez normalement connaître votre affectation ici : http://affect.ac-creteil.fr/

Normalement, vous devez aussi avoir connaissance de vos classes et des manuels utilisés dans votre établissement d’affectation, si les chefs d’établissement ont bien renseigné ces informations, ce qu’ils doivent normalement faire ( ce fut le cas à 60-70 % l’an passé, espérons que ce sera davantage cette année).

Ce sont des informations très importantes. Elles permettent d’anticiper la rentrée, de réfléchir aux programmes, aux progressions, et de soulager la lourdeur de l’année de stage consécutive à la mastérisation.

Rappelons que pour la deuxième année du Ministère Peillon, les stagiaires lauréats des concours externes seront à nouveau à 15 h pour les certifiés, ce qui ne modifiera pas fondamentalement les conditions d’entrée dans le métier. De plus la décharge de 3 heures n’est pas prévue pour les ex-titulaires d’un corps du second degré. Par contre en bénéficieront les ex-titulaires du premier degré et les ex-non titulaires.

19 août : dernier délai pour renvoyer au rectorat le dossier financier que vous trouverez ici http://www.ac-creteil.fr/rh-stagiai... (rubrique : votre première paye) et qui vous permettra de toucher votre première paye fin septembre !

Pour les stagiaires en renouvellement :

Les stagiaires en renouvellement sont affectés directement par les corps d’inspection.
Ils n’ont pas de démarche particulière à effectuer, sinon consulter i-prof.

Mais la décharge de 3 heures n’est pas prévue pour les stagiaires en renouvellement. Ainsi les collègues considérés comme en difficulté par l’administration effectueront un stage à temps plein !

Leur situation pose en outre le problème suivant : alors que les lauréats des concours auront la possibilité, le 1er août normalement, de connaître, avec leur affectation, les classes qu’ils auront en responsabilité ainsi que les manuels scolaires utilisés, rien de tel n’est prévu pour les stagiaires en renouvellement !

Normalement, les stagiaires en renouvellement doivent connaître leur affectation plus tôt. Nous vous conseillons de contacter votre IPR, et très vite avant qu’il ne ferme, votre établissement de stage afin de demander à connaître vos classes et les manuels utilisés. Faites cette démarche au plus vite car manifestement l’administration n’a rien prévu dans votre cas.

Pour les stagiaires lauréats des concours réservés :

La circulaire rectorale du 4 juillet 2013 portant sur l’affectation des enseignants précise que ces lauréats « seront, dans toute la mesure du possible et sauf contre-indication, reconduits dans l’établissement où ils étaient affectés en qualité de contractuel. En revanche, compte tenu de leur expérience, ils ne seront pas concernés par la décharge horaire de 3 heures ».

Par conséquent, l’administration a cherché à les affecter dans les vœux qu’ils ont effectué comme contractuels. Ce qui restera à vérifier, et qui d’ailleurs peut poser problème… Par conséquent ces collègues n’ont pas d’autres vœux à formuler, et doivent connaître leur affectation avant les autres catégories de stagiaires, normalement dès le lundi 22 juillet sur le site du rectorat. Enfin, ils ne bénéficient pas d’une décharge horaire, ce sont donc des stagiaires avec moins de droits.

Pour les candidats admissibles de la session anticipée du CAPES 2014 :

Caractères du dispositif :

Il s’agit des « contractuels admissibles » à la session anticipée des concours de recrutement 2014. Il est prévu qu’il leur soit proposé, s’ils le souhaitent, un contrat d’un tiers temps au minimum de service d’enseignement rémunéré à mi temps, soit 6 heures payés 9 heures.

Le dispositif s’adresse aux admissibles détenteurs d’un M1 ou d’un M2, et dans ce dernier cas, la quotité proposée pourrait être supérieure selon les besoins.

Toutefois, si proposer 6 heures à chaque admissible constitue une obligation pour l’administration, qui fera une proposition à chaque étudiant, à charge pour lui de répondre dans les 48 heures, aller au-delà pour les M2 n’est pas une obligation et la circulaire dit clairement que les affectations des TZR ou le réemploi des contractuels doivent être prioritaires dans ce cas de figure.

Les supports de 6 heures identifiés par l’administration sont distincts des supports des stagiaires « habituels. Normalement, l’administration tient compte de l’adresse, les établissements ne doivent pas être « trop difficiles », un tuteur doit être présent dans l’établissement.

Quel est le calendrier ?

Les propositions d’affectations se feront en 2 vagues, du 16 au 26 juillet, à destination surtout des étudiants qui étaient en M1 ou en M2 en 2012-2013, sur des supports de 6 heures, puis à partir du 20 août une deuxième vague à destination de ceux qui en 2012-2013 étaient déjà titulaires d’un M2, et qui se verront proposer des contrats de 6 heures, ou plus selon les besoins.

Vous recevrez la proposition d’affectation par SMS et par courriel, et vous aurez 48 heures pour répondre : vacances ou pas, tâchez de rester connectés !

Attention : certains contractuels ont pu être identifiés comme lauréat après avoir été affectés comme contractuel « classique », en CDD ou en CDI. Il est prévu que leur affectation soit maintenue et transformée en affectation de « contractuel admissible » en septembre.

Quelles difficultés peut-on entrevoir ?

Le choix du support, les contractuels admissibles n’ont pu faire des vœux. Il faudra aussi que l’établissement soit conforme avec leur formation et la préparation de leur admission, qu’il y ait un tuteur. Le support doit bien sûr être pérenne, pas de BMP en suppléance !

Chaque contractuel-admissible doit avoir reçu une proposition d’affectation.

48 heures pour réagir à la proposition de l’administration, c’est court, d’autant qu’aucune relance ni aucune proposition alternative en cas d’hésitation ne paraît prévue. Peut-on être certain qu’en cette période estivale, ce délai soit raisonnable ?

Enfin, le dispositif s’adresse à des étudiants, mais des collègues titulai
res ont pu se présenter à la session anticipée d’un concours de recrutement de 2014. Rien n’interdit à un titulaire de Lettres modernes par exemple de se présenter au CAPES de philosophie du « 2013-2 » … et d’être admissible ! Peut-il en tant que titulaire être « contractuel-admissible » ? Et s’il ne pouvait se préparer aux épreuves d’admission dans le même cadre que ses collègues contractuels-admissibles, n’y aurait-il rupture d’égalité dans le cadre du concours ?

Pour tous les stagiaires :

L’accueil des stagiaires aura lieu le 26 août à la Faculté de droit de l’UPEC, 83-85, avenue du Général de Gaulle à Créteil (94000), station de métro : Créteil l’ Échat (ligne 8), le 27 pour les contractuels-admissibles.

SUD éducation sera présent et vous y donne rendez-vous !

C’est pour nous une prise de contact mais aussi un premier rendez-vous pour commencer à construire nos luttes : sans les mobilisations des stagiaires des années passées, il n’y aurait pas de retour à un stage avec une formation alternée, il n’y aurait pas eu de remise en cause de la masterisation, acquise puisqu’il n’est plus prévu que les concours se passent à BAC + 5. Mais ce n’est pas suffisant : la réforme prévoit la moitié du temps de service face aux élèves, c’est trop !

N’attendez pas la fin du mois d’août, en cas de difficulté ou d’interrogation (problèmes de poste, absence d’information sur les classes, les manuels, niveaux multiples…) n’hésitez pas à nous contacter :

à l’adresse suivante : commissaires.paritaires@sudeduccreteil.org

ou au 06 85 37 65 74.

Les revendications de SUD éducation pour cette rentrée :

• Une CAPA ou un groupe de travail pour un contrôle paritaire des affectations.
• Le plus vite possible, au plus tard début août, tous les stagiaires, lauréats des concours et stagiaires en renouvellement, doivent pouvoir connaître leur établissement d’affectation, les classes qu’ils auront en responsabilité, et les manuels utilisés.
• Pas plus de deux niveaux et pas de classes d’examen pour les stagiaires !
• Une vraie prise en charge des stagiaires qui se trouveraient en difficulté, des dispositifs de soutien renforcés.
• Une procédure de titularisation plus ouverte, avec un groupe de travail paritaire.
• Moins 3 HEURES pour TOUS les stagiaires, y compris pour les stagiaires en renouvellement et les ex-titulaires d’un corps du second degré !