SUD Education Solidaire Bannière

Utilisez un navigateur convivial
get firefox

Dernière mise à jour :
vendredi 18 avril 2014
statistiques visites :
73 aujourdhui
147 hier
353092 depuis février 2006
statistiques edition :
1454 articles
208 breves

EN BREF

  • 25 mars 2014

    4eme semaine de mobilisation à Jean Renoir Le rectorat de Créteil ne répond plus !

    Une 5e journée de grève massivement suivie ce lundi 24 mars
    Depuis 20 jours notre cité scolaire est mobilisée : 5 jours de grève des personnels, 3 journées de blocage lycéen, une journée établissement désert à l’appel de la FCPE. Pourtant le rectorat refuse toujours de nous recevoir pour discuter de la (...)

  • 8 mars 2014

    Pétition Non à la fermeture de classes et à la réduction des options au lycée Nerval

    Non à la fermeture de classes et à la réduction des options au lycée Nerval !
    Le Rectorat de Créteil prévoit pour la rentrée 2014 une réduction très importante des moyens horaires du lycée Nerval de Noisiel. Une telle baisse serait lourde de conséquences pour la scolarité des élèves :
    Suppression (...)

  • 25 juin 2013

    Grève du 17 septembre LEP

    Lycées pro de l’académie de Créteil : nous « Peillon » le prix fort !
    NOUS EXIGEONS :
    L’APPLICATION DES HORAIRES REGLEMENTAIRES EN BAC PRO 3 ANS,
    DES DOTATIONS HORAIRES ET EN EN PERSONNEL (ENSEIGNANTS, CPE, AED, AP, COP, INFIRMIER, ETC.) QUI REPONDENT AUX BESOINS REELS DES ELEVES DE LP, (...)

  • 18 juin 2013

    Grève au Collège de la Grange du Bois à Savigny-le-Temple

    Grève au Collège de la Grange du Bois à Savigny-le-Temple jeudi 20 juin
    Situation intolérable dans cet établissement : malgré le travail remarquable accompli par les équipes qui a fait de cet établissement un lieu de réussite pour les élèves, ainsi qu’en attestent les très bons résultats obtenus au (...)

  • 21 septembre 2012

    Aubervilliers : rentrée catastrophique !

    Une cinquantaine de parents d’élèves d’Aubervilliers se sont réunis hier devant l’inspection de circonscription et ont bloqué l’avenue de la république pendant 5 min.
    La délégation a été reçue par l’IEN. Cette dernière n’a rien annoncé de concret.
    C’est pourtant elle, qui avait lâché à la rentrée, qu’il y (...)

Liens vers les sites nationaux

Solidaires

Fédération Sud Education

mis en ligne le
16/01/2010

Fonction publique et Assimilés:SUPPRESSIONS D’EMPLOIS,DEGRADATION DES CONDITIONS DE TRAVAIL…

LE 21 JANVIER 2010 ENSEMBLE EN GREVE !

RGPP et suppressions d’emplois…

L’objectif essentiel de la Révision Générale des Politiques Publiques est de faciliter les
suppressions massives de postes dans la Fonction publique.

Pour 2010, ce seront encore 33 000 postes qui seront supprimés. C’est, pour certains
ministères, 2 départs à la retraite sur 3 qui ne seront pas remplacés. …

ou l’application d’une idéologie politique désastreuse !

Ainsi, depuis 2007, plus de 100 000 postes auront été supprimés à l’Etat.

Pour Solidaires il ne s’agit pas de l’application d’une logique budgétaire, chère au Ministre de la Fonction publique, visant à réduire les dépenses publiques, mais bien la mise en oeuvre d’une
idéologie politique destructrice des services publics et créditrice de chômage.

A Cholet, Nicolas Sarkozy a revendiqué, haut et fort, la suppression de plus de 100 000 postes de fonctionnaires depuis 2007, mais il a omis de dire, tout aussi clairement que, depuis des mois
et des mois, l’application de sa politique a, aussi consisté à démanteler l’organisation des services publics à la française que nous connaissons.

Le Statut des fonctionnaires n’est pas plus épargné : loi dite de mobilité (mise en
disponibilité d’office, recours à l’intérim, travail à temps incomplet), individualisation des
rémunérations (prime de fonction et de résultats), mise en concurrence des agents (généralisation de l’entretien d’évaluation, prime au mérite), tout est bon pour réduire les droits des agents.
La Fonction publique devient une entreprise privée avec à sa tête un grand manager : le Président de la République.

Les effets de la Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP), de la Réorganisation Administrative Territoriale de l’Etat (la fameuse RéATE), le projet de réforme
territoriale, la loi Bachelot HPST (Hôpital, Patients, Santé, Territoires) ont et auront des
conséquences néfastes sur les conditions de travail des personnels mais également mais
aussi sur la qualité du service public rendu aux citoyens.

Face à cette situation gravissime, nous devons agir, pour faire converger les actions menées dans les divers secteurs. Les initiatives qui, partout, se sont développées doivent trouver dans la grève du 21 janvier 2010, un temps fort d’envergure nationale, qui doit s’inscrire dans la nécessaire construction d’un mouvement d’ensemble… durable.

Pour Solidaires, il y urgence à agir dans l’unité (public, privé, avec la population), à regrouper nos forces, pour imposer la mise en place d’une autre politique pour la Fonction publique et les services publics !

PDF - 1.1 Mo
Soliaires 21 janvier 2010

Ce site est hébergé par le r@s et développé sous Spip